Sculptures monumentales
d'Anne Poiré et Patrick Guallino

Acier inoxydable,
aluminium peint,
plexi, pierre reconstituée,
ciment ... et tutti quanti

pour ces nouvelles pièces originales et lumineuses...
qui peuvent rester
dehors, dans votre jardin
ou pourquoi pas, au cœur de votre ville.




2012

Décembre 2012

Armoni se rend au village, à pied, oublie son porte-monnaie pour faire ses courses,
mais pas son appareil photo, heureusement !

Merci Armoni.



2011

2011 c'est l'inauguration de notre première sculpture monumentale

Le paravent de Belmont

Le voici !



Le jour de son inauguration...




Un magnifique bonheur partagé !

 
Allez
je vous raconte tout !

D'abord les projets.
La municipalité nous ayant sollicités, avec Patrick, nous avons multiplié les discussions, puis les dessins :




Quelques mois plus tard, l'entreprise de découpe laser Plasse, du Cergne, nous a livré le paravent, évidemment encore à peindre :




Nous l'avons essayé in situ, afin de choisir la meilleure position.

Un détail - pour vous mettre en appétit, disais-je, à l'époque où personne n'avait encore vu l'oeuvre en cours - pris amicalement en photo ce jour-là
par Annie Plasse

(avant transformation) :




Puis la sculpture a été apportée chez Yann Carrat Automobiles,
restaurateur de voitures anciennes exceptionnelles, dans notre village.
Tout restait à faire !



Entretemps, nous avons réfléchi à la question du piedestal, soubassement essentiel de notre sculpture.  
Au départ c'était un socle, ensuite c'est devenu le bas de l'oeuvre, à part entière.


L'entreprise Lapierre a utilisé les moules que nous avions conçus. Eh  voilà le résultat :



ça c'est le 4 juillet 2011, quand il a fallu déplacer ce bloc de plusieurs tonnes !
La grue Lapierre n'a pas suffi.




Avant et après, nous avons passé plusieurs semaines chez  Yann Carrat automobiles, spécialisé normalement dans la restauration de belles voitures de collection... Là, c'était une autre paire de manches.

Voici les débuts :












Anne Poiré et Patrick Guallino en train de peindre, chez le carrossier du village, la sculpture monumentale "Le Paravent de Belmont"






On en était là le premier juillet...







On peint dans toutes les positions !
ça c'était le 5 juillet 2011



Tiens, l'autre face !






J'ai mis sur Facebook un petit détail, afin de mettre les curieux en appétit :




Voilà qui avance...



Je vous passe les détails...
Patrick Guallino qui finit par mettre un masque, et moi qui me décide à mettre des gants...




Nous fignolons



Dans toutes les positions, disais-je. Voici Patrick le 7 juillet




Puis le 8 !



Le 11 juillet, nous passons au texte de la deuxième face :







Le 13 juillet, nous commençons à nous dire "ouf", nous serons dans les temps !



Dernières retouches en cabine !





Nous avons poncé...
Yann Carrat a appliqué plusieurs couches de vernis céramique, nous avons testé quelques tissus pour emballer l'oeuvre afin d'éviter les regards trop curieux !

Puis "le paravent" est resté au secret pendant que nous préparions notre exposition rétrospective prévue aux Arcades, et l'exposition de Marciac, en même temps.


Le 26 juillet, tout s'est remis à bouger. La mairie a terrassé...
Voilà les lieux "avant" l'installation de l'oeuvre.




Le 27 juillet, la partie "pierre reconstituée" nous a été livrée, dans l'excitation générale.



Puis le "Paravent" lui-même est arrivé, scellé par l'entreprise Chetail-Dugelet...

Il ne restait plus qu'à réemballer le tout.



Pendant ce temps, nous avions aussi l'installation de l'exposition rétrospective, à la grande salle des Arcades.
Un sacré déménagement.

Quelques visiteurs sont passés avant même l'ouverture...


M. Jean-Luc Matray, maire de Belmont, Patrick Guallino, Clémence et Justine, qui garderont l'expo



Tout cela, avant l'inauguration officielle du 30 juillet !


À compter du 27 juillet, suspense au village :



Le paravent ne sera dévoilé
que le 30 juillet 2011 à 17 heures.



Le pays roannais
du 22 juillet évoque notre projet :





in Le Progrès du 17/7/11

Merci à Claude-Henri Marchand, toujours fidèle, prêt à capter des images que même Sherlock Holmes n'aurait pas pu saisir !



En collaboration avec les entreprises PLASSE du Cergne, Yann Carrat et Lapierre de Belmont, nous avons pu mener à bien ce sympathique projet.

Cette sculpture est désormais visible ici, au coeur du village de Belmont de la Loire.

Elle a été inaugurée le 30 juillet 2011.


Nous avions annoncé l'événement sur notre site Internet et dans le "mail du mois" :



- BELMONT de la LOIRE – 42 -
Je vous avais annoncé un joli projet, tout à fait sympathique encore top secret le mois dernier ?
Allez, je vous raconte TOUT.
Yeahhhh ! Après une proposition de la municipalité de Belmont, l'équipe municipale a voté en mars son accord pour la mise en place au cœur du village de notre première sculpture monumentale.
Le Paravent de Belmont fera 3 mètres sur 3, en aluminium peint et pierre reconstituée. J’ai hâte de pouvoir vous expédier des photographies de cette belle pièce...
Suspense jusqu’en juillet !!!
Ce projet s’élabore grâce à la commune de Belmont, en lien avec l’entreprise Plasse du Cergne, Yann Carrat automobiles et Lapierre de Belmont.
Réservez votre été, pour l’inauguration...

En même temps que la découverte de cette superbe pièce à venir,
une belle exposition s’annonce aux Arcades, la grande salle située à côté du syndicat d’initiative.
Vernissage et inauguration le samedi 30 juillet à 17 heures, exposition ouverte tous les jours jusqu’au 15 août, de 14 à 19 heures.
Qu’on se le dise... Soyez nombreux à venir partager avec nous ce bel événement qui s’annonce.






Vous voulez en savoir encore plus ? Cliquez ici, sur la page "Le paravent de Belmont".





- Vénus couleur  - sculpture sur bois d'Anne Poiré et Patrick Guallino