Anne Poiré Guallino

À force de vivre avec Patrick GUALLINO, peintre, sculpteur, illustrateur, 

depuis bien plus de vingt ans... 

Anne Poiré s'est aussi frottée à la couleur et à la matière.

Les écrits d'Anne Poiré - romans, poésie, théâtre - 

se sont mis à déborder, et à se métamorphoser, en jaunes, rouges, bleus et verts... 

Dans un premier temps, elle travaillait en coulisse, 

avec son Prince, dans leur atelier commun.

Peu à peu, à la demande de Patrick, les oeuvres ont été cosignées : Anne Poiré Guallino.
Faut dire qu'ensemble, ils s'amusent bien...


C'est aussi sous ce nom composé qu'elle signe désormais des toiles et illustrations, qui,
au-delà de leurs travaux à quatre mains, sont surtout d'elle - mais existeraient-elles sans sa rencontre avec Patrick ?...
comme cette série, de petits bijoux à la lisière de l'abstraction... gorgés de couleurs franches !



En voici quelques images.

Cette série a jailli, à partir de mon recueil poétique Feu d'artifice
publié en 1997 aux éditions Tournefeuille.

Chaque titre vient d'un vers de ce recueil.

Les tableaux constituent des éclats, des bijourx de ciel, en relief ou sur toile.


Rires en expansions
116 X 89 cm





Ourlée de platine
60 X 73 cm




Rivière garance
33 X 41 cm







Ciel enflammé
35 X 27 cm







Avalanche de feux follets
49 X 40 cm






Cabochons ciselés
60 X 0 cm






Cascades endiablées
80X40cm






Fulgurantes expansions
48 X 40 cm





Triptyque feu d'artifice
98 X 125 cm





Comètes poudroyantes
48 X 40 cm


Anne Poiré ?
Anne Guallino ?
Anne Poiré Guallino ?

Facile ! Y'a Anne Poiré, écrivain.
Y'a Anne Guallino, l'amoureuse de Patrick Guallino.
Y'a Anne Poiré Guallino, peintre, sculpteure, illustratrice...

C'est chaque fois la même, et toujours un peu différente !

    ( dits de l'aube éblouissante

    point du jour

    dits de l'aurore en son lever)

    

    d'anthracite encore tout silencieux

    le rapide ressac

    

    désordre presque abstrait

    fougueux falbalas de jais

    

    philtre en fouillis

    fatras

    fébrilement foisonnant

    

    cimaises intérieures

    

    broderies inlassables du phare

    impénitent babillard

    

    brèves escales

    au polyptyque d'après marée

    

    de morte-eau et d'onde-vive

    oscillations du littoral

    

    mare versicolor

    grosse

    des déferlements subits

    

    étoiles

    comètes tissées au canevas du fanal

    

(...)

Anne Poiré

Lieu-dit Mare Nostrum

éditions Encres Vives
 



Cliquez ici pour retrouver son site officiel, d'écrivain 

Là c'est le site des éditions Carmina

Et là le blog des Guallino