Vues partielles sur l'ébauche du musée

Nous vous offrons ici quelques bribes, fenêtres sur le musée futur, passé, présent, 

l'endroit qui pourrait un jour conserver la mémoire de notre travail conjoint. 

Chaque espace, dans un joyeux désordre et une sublime accumulation, offre son unité :


Le coeur  palpitant des lieux, c'est l'usine textile reconvertie en atelier :




Vue partielle de l'atelier - mars 2011 






Cliché 2010



Cliché 2010




Cliché 2010 mais oeuvres expressionnistes des années 90




détail de l'atelier Guallino - cliché 2010


Voilà quelques pièces anciennes, des années 80, 

datant de l'époque où Anne Poiré a rencontré Patrick Guallino

cliché 2010


Pour se rendre vers "la maison de Rose", 

on passe par l'ancienne bibliothèque, devenue sculpturothèque.

Cliché 2010


Le coin des mosaïques sert de transition vers "la maison de Rose". 

cliché 2010

La salle dite des "feux d'artifice", 

cumule toiles et sculptures colonnes de verre.

cliché 2010



Voici l'espace des écritures...




Et l'un des coins de la librairie.






En bas toujours - cliché 2010 - autre vue sur l'espace des écritures. 




La salle dite "enfance", à l'étage.

À l'étage, sur la gauche, vue partielle de la pièce bleue.

Autre vue partielle de la même salle.


Un cabinet de curiosité, pour valoriser quelques papiers, pas tous encadrés.


Un détail, dans le renfoncement, de la salle dite "des oeuvres rouges".



Un autre détail de la salle dite rouge.



2010

Et là admirez cette stèle plus rare, au coeur de la salle dite des "voyages",

qui évoque aussi bien Venise que la ville d'Hanoi,

en passant par Paris, Cahors, Marrakech, Saint-Tropez, Singapour ou...

tant d'autres lieux encore.

Retour à l'atelier, dans l'ancienne usine, avec une vue plus ancienne.

cliché 2000

Cette ancienne usine de tissage s'est reconvertie dans le métissage coloré et les trames de matières...
Elle déborde d'oeuvres chatoyantes, sculptures, toiles, travaux sur papier.

Et puis il y a aussi les alvéoles de la maison, "la cité".

Le haut de l'escalier... côté jardin.



 Et là côté rue :




On peut même voir quelques Guallino datant des années 60...




Ou le travail primitif de Patrick Guallino, lorsqu'il travaille seul,
"la face cachée de Guallino" :



Parmi les salles anciennes, on trouve aussi les étapes sur bois en relief :




Et puis la salle stellaire...

les "tout petits détails de la carte du ciel" :




Une autre parcelle de ce coin TPDDCC :




Voici quelques bronzes,

dans la salle dite des toiles "Couleurs" :





Allez, dernier regard (parcellaire, très incomplet) sur notre univers et le futur musée ?

Le grenier.

Un tout petit détail... pour vous mettre en appétit !





Mais là vous n'avez rien vu, bien sûr...

Ce ne sont que des bribes, des escales incertaines,
des fenêtres sur un espace vivant, toujours en évolution...


Quelques photos de l'atelier en octobre 2012 ?


Ça c'était le samedi, pour les portes ouvertes à l'atelier Poiré Guallino



Autre vue de l'atelier Poiré Guallino, lors des portes ouvertes.



Plus de trois cents visiteurs, en deux jours, lors des portes ouvertes à l'atelier...


Des pièces anciennes de Patrick Guallino, au premier plan... et plus loin, des toiles et sculptures Poiré Guallino colorées...







Impressionnante, notre caverne d'Ali-Baba pleine de toiles et sculptures Poiré Guallino









Là c'est juste un petit clin d'oeil ci-dessous : cherchez Patrick Guallino.
Oui, oui, il est dans la photo...

Le Pays Roannais 11 octobre 2012






Au-delà de nos propres oeuvres

en plus des Guallino

vous pourrez vous régaler aussi aux couleurs de :

Philippe Aïni, Pierre Albasser, Alain Alquier, Stéphanie Andres, Angelilla, Karel Appel, Alain Arnéodo, Badia, Ben, Fatiha Ben Moussa, Jean-Claude Bidot, Camelus (Pierre Nivelle), Carles-Tolra, Cecarelli, Serge Castanet, Alberto Celetti, Louis Chabaud, Laure Chagnon, Chaïbia, Jacky Chevasson, John Christoforou, M. Cohen, Corneille, M. Del, Chantal Delaval, Denise, Denouel-Galarza Julie, Brigitte Derbigny, Michel Despeyroux, Sylvain Dez, Di Rosa, Jean-Luc Didier, Laurentiu Dimisca, Donat, Annie D'Oréfice, Jacques Doucet, Yves Dubeau, Jean-Xavier Dubeau, Catherine Dupire, Paul Duhem, Fabesko, Filippi Grandjean Caroline, Franck Fayard, J. Fur, Fromenty-Vuagnat Carole, Fromenty Claude, Fromenty Frédérique, Jean-Marc Gauthier, Gavard-Perret, Claudine Goux, Michel Granger, Gressier Michel, Bruno Guedel, Jean-Pierre Henry, Michel Herreria, Marie Hiblot, Keith Hill, France Hogué, Attila Hövolt, Huber Alexandra, Jaber, Danielle Jaqui, Jipol, Asger Jorn, Jacques Karamanoukian, Rosemarie Koczy, Kus-Mavian, Lacoste, Eliane Larus, D. Le Bricquir, Monique Le Chapelain, Marie-Rose Lortet, Huguette Machado Rico, Michel Macréau, Gilles Manero, Yves Maraux, Jean-François Maurice, C. Mercier, François Monchatre, Bruno Montpied, Martine Morand, Marie Morel, Christian Mourey, Moya, Fabrice Mülheim, Mario Murua, Mustafa, Jean-Pierre Nadau, Michel Nedjar, Adam Nidzgorski, Stani Nitkowski, Lili Noël, Sylvie Pierre, Thierry Pinet, Lisbeth Poiré, Evelyne Postic, Anne-Marie Potoliege, Claude Privet, Henri Prosi, Rabanelly, Robert Rey, Antoine Rigal, Robert Rocci, Sophie Rocco, Fernand Ronsmans, Roland Roure, Chantal Roux, Ody Saban, Niki de Saint-Phalle, Sylvie Salavera, Jean-Joseph Sanfourche, Catherine Sani, Anita Savary, Catherine Scellier, Gérard Sendrey, Alain Signori, Pierre Silvin, Isabelle Soriano, Suchet Roux, Antoni Tapies, Robert Tatin, Akiko Toriumi, Jean Voos, Iris Ya-Wen Hsu...

et des oeuvres primitives, du Vietnam, d'Afrique, notamment des pièces perlées du Niger, des statuettes Nyamgi du Cameroun, d'autres du Zaïre, des fétiches Namji,  Tikar, d'autres pièces viennent de Nouvelle Guinée, de Bali, d'Inde, de Birmanie, du Népal, du Maroc (Marmoucha) et du Mexique... comme des cravates de mariage, écharpes, couvertures, jupes et ceintures 'Hmong, des Molas du peuple Kuna, un dessin par les femmes de Mithila (Bihar) en Inde (Jamuna Devi), des masques ashanti et walu du Mali, du Togo, d'autres de Bali, ainsi qu'une marionnette à fils et une ombrelle d'Indonésie, un oiseau Nambugi Vanutu... une sculpture esquimau du Canada, de Joseph Annanack, de George-River, quelques magnifiques pièces du Timor oriental...


et beaucoup d'autres ! Nous en avons oublié, c'est sûr...

Un de ces jours, vous trouverez aussi ici des photos de cette collection qui nous donne tant de bonheur !


Et pour des photos plus récentes,
sur notre blog, cliquez ici.